Les Familles d'âmes

Les Bâtisseurs

Bonjour à toutes et tous,

Cet article fait partie d’une série de billets qu’il est préférable de lire dans l’ordre. Au programme de cette série:

Allons-y pour notre première famille d’âme, la famille des Bâtisseurs.

Les Bâtisseurs

Dans cet article nous allons, vous expliquer très rapidement les caractéristiques du Bâtisseur, le but étant de vous présenter une sorte de carte d’identité de celui-ci.

Dans le livre, nous décrivons bien plus précisément cette famille ainsi que les nuances entre les deux types de Bâtisseurs : le rouge et l’orange. Voir à ce sujet l’article de cette série Les chakras.

Plan principal et qualités

La famille d’âmes des Bâtisseurs est venue expérimenter le plan physique : tout ce qui est lié au corps, au matériel, au concret, aux besoins de base (abri, nourriture, sexualité, territoire) et à la survie. C’est le cerveau reptilien, le tronc cérébral, qui domine chez eux, c’est le siège de l’instinct.

Parmi leurs qualités, on peut citer la confiance en soi, la force, le courage, le leadership, l’endurance, la persévérance, la stabilité, le dynamisme, l’habileté à matérialiser leurs buts.

Quand c’est difficile…

Face à une difficulté, ou un stress, ils privilégient une réaction d’attaque. Ils se mettent en colère contre les autres ou parfois contre eux-mêmes. Ils vont contrôler, menacer, parfois agresser. Leur message est souvent très clair : « Je suis dans mon droit, et pas vous ! » ou encore : « J’ai raison, vous avez tort. »

La blessure du Bâtisseur est la blessure de trahison. Les situations difficiles dans sa vie seront vécues comme des trahisons. Ses freins sont la méfiance et la peur d’être à nouveau abusé, trahi, trompé.

Ce qu’il est venu faire ici

Sa raison d’être, ce qu’il est venu faire sur cette Terre, c’est canaliser son énergie débordante pour ouvrir la voie, rompre avec le passé et construire ou embellir un monde nouveau, mieux adapté à l’évolution de la société.

Ses freins sont la méfiance et la peur d’être à nouveau abusé, trahi, trompé.

Son défi pourrait donc être résumé comme ceci : « Je dépose les armes, j’apprends à me laisser soutenir par la vie et par ceux qui m’entourent. Je cesse d’avoir peur des autres. Je construis avec les autres, et pas contre les autres. »

En savoir plus

Selon son chakra principal, sa couleur sera le rouge ou l’orange.

Les mots-clés de sa connexion à sa famille d’âmes: « instinct », « enracinement » et « incarnation ».

Ce qui le ressource :

✔ une nourriture énergétique (protéines, légumes racines) ;

✔ les soins du corps : le massage, la kinésithérapie, le sport, la kinésiologie*, l’ostéopathie ;

✔ la créativité dans la matière : percussions, poterie, peinture, construction.

Cet article est un extrait du livre « À la découverte des familles d’âmes » par Bruno Sbille et Dominique de Thier. Editions Exergue 2019.

Voilà pour les Bâtisseurs, le prochain article aura pour sujet: le famille des Artisans de la Paix.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *